Bowie manche en desert ironwood

Encore un Bowie de la même facture que le précédent en 440 C made in Japan achetée aux USA, j’ai fait le guillochage de la lame et de la garde, la gravure d’un cerf stylisé sur le côté de la lame. Le manche est en bois de fer d’Arizona (Arizona desert ironwood).

L’étui est presque complètement réalisé: il sera terminé une fois vendu avec les initiales souhaitées par l’acheteur (les 2 photos d’un étui terminé sont juste là pour montrer à quoi ressemblera le résultat fini).

Tout est fait à la main à l’exception du guillochage de la lame où j’ai utilisé une Dremel (pour cause il est fait après trempe). Les petites imperfections sont le signe d’un travail artisanal et d’une lame unique réalisée pour le propriétaire. C’est ce que je précise sur le certificat qui accompagne le couteau fini.

Le prix est de 190 € (plus frais de port), cela peut paraître cher mais cela correspond uniquement au prix de la matière première et des consommables (colle, etc …): je ne fais pas de bénéfice, mon « gain » c’est le plaisir de réaliser un objet qui me plait, de garder quelques photos de la réalisation et du produit fini et enfin le  plaisir de partager avec celui qui en prendra possession.

PS: merci à la revue Excalibur qui m’a servi d’arrière plan pour quelques photos.

Lame damas d’un coutelier ukrainien

J’ai assemblé une lame damas de 13 cm de long, elle a été réalisée par un coutelier ukrainien Piotr Fedoriaki. J’ai utilisé du laiton pour la garde, du buis, du cuir, des intercalaires de couleur et de l’érable négondo stabilisé par injection de résine (acheté tel quel).

L’étui est en cuir cousu main au point sellier, je l’ai teinté façon « vieux cuir ».

Impressionnant Bowie avec manche en « blue jean ».

J’ai assemblé cette lame de Bowie (longueur totale: 38 cm, longueur de lame: 23 cm) en 440C made in Japan avec un manche en « blue jean ».

Tout d’abord travail sur la lame: guillochage et gravure de ma signature.

Travail sur la garde: mise en forme du laiton et reprise du même motif de guillochage que le dos de lame.

Enfin le manche: j’ai réalisé un genre de « micarta » fait avec des lamelles de blue jean que j’ai imprégné de résine le tout compressé. Le ponçage permet de mettre en évidence les différentes couches de jean avec une alternance de bleu (dessus du tissu) et de blanc. Une fois la mise en forme du manche terminée j’ai mis 3 couches de vernis. J’ai également mis un intercalaire rouge pour rehausser la couleur.

Le manche est fixé à la colle époxy et avec des rivets mosaïques.

Il me reste à faire l’étui.

PS: merci à la revue Excalibur qui m’a servi de fond pour les photos (j’espère que ça ne les contrarie pas car c’est totalement gratuit de ma part!).

Réalisation de couteaux.

J’ai l’intention de me relancer dans l’assemblage de lames cet hiver. Avant que je passe commande (les lames proviennent des USA) merci de me contacter en envoyant un commentaire si vous êtes intéressé.

Je peux faire du Bowie (lame 440C origine Japon), du damas (origine USA), ou du Laguiole (origine France). Je réalise les étuis en cuir à la main.

20130202 bowie numéro 12 (15)

3ème salon du couteau d’art de Haguenau

La société de tir Saint Wendelin de Harthouse organise son 3ème salon international du couteau d’art les 15 et 16 juin 2013 au centre de Haguenau, à la salle des corporations.

Renseignements: 06-08-21-48-56

Je relaie cette info bien que je ne sois pas partie prenante dans ce salon, mais si vous voulez des infos complémentaires contactez-moi par le biais d’un commentaire (que je ne publierai pas), je retransmettrai votre demande.

Il aura lieu pour la 1ère fois au centre ville de Haguenau dans la belle salle des corporations.

1er salon du couteau d’art en Alsace (actualisé)

J’y étais!!!!

Malgré une météo plus que capricieuse (une belle averse a mis en stand by les forges pendant un moment) il y avait du monde pour ce premier salon. Quelques exposants professionnels  des français, un (ou des ?) belge et des allemands (dont l’allemand Wolf Borger, sympa il parle français en plus). Il y avait aussi des amateurs locaux dont j’ai pu apprécier la qualité du travail. J’ai pu discuter avec la plupart des exposants sur leur façon de travailler, où ils se fournissaient en produits, etc …

J’ai bien aimé cette exposition, j’espère qu’elle se répètera l’année prochaine. Si vous y êtes allé n’hésitez pas à poster un commentaire.

Suite à un problème technique un certains nombre d’articles a disparu, veuillez m’en excuser. Je remet en place l’annonce sur le salon du couteau d’art en Alsace. celui-ci aura lieu à Hartouse à quelques kilomètres de Haguenau (67).

Vous pouvez poser vos questions par le biais des commentaires (je ne publierai pas) je transmettrai aux organisateurs.

salon-harthouse

Voici la fiche explicative:

Le club de tir sportif de Harthouse-Haguenau

L’association de tir Saint Wendelin de Harthouse-Haguenau a été crée en 1965 et compte à ce jour 154 membres dont plus de la moitié pratiquent la compétition.

Son but est de permettre et développer la pratique du tir sportif, en loisir ou en compétition.

Le club est représenté chaque année aux championnats de France par une vingtaine de tireurs, compétition où de nombreux tireurs de Harthouse-Haguenau sont régulièrement médaillés.

Certains ont intégrés avec les honneurs l’équipe de France et ont participé aux championnats d’Europe et aux championnats du monde. L’un d’eux, Pierre-Edmond Piasecki, participera l’an prochain aux jeux olympiques de Londres.

Le club de tir sportif de Harthouse-Haguenau est l’une des plus performantes sociétés de tir de l’hexagone et nous étions depuis quelques mois à la recherche d’une idée pour promouvoir notre ville d’Haguenau et notre club. Dans ce cadre, nous avons pensé organiser cet été notre premier salon de la coutellerie en souhaitant en faire une action pérenne qui prendra d’années en années, de plus en plus d’ampleur.

Notre manifestation doit avoir lieu le dimanche 14 août 2011 dans un chapiteau géant prêté par la ville d’Haguenau (Bas-Rhin) et monté en bordure de forêt, en lisière ouest de l’agglomération.

Le site bucolique se prête très bien à ce genre de manifestation et une douzaine d’exposants sont annoncés. Une ou deux démonstrations de forge sont prévues.

Depuis presque deux décennies des salons de la coutellerie d’art, « knife show », ont en effet vu le jour en France et remportent de plus en plus de succès. En Alsace un tel événement n’existe pas encore à notre connaissance et pourrait parfaitement s’intégrer dans les animations estivales de notre région frontalière.

Nous précisons que pour cette première, aucune participation financière ne sera demandée aux exposants et que l’entrée sera libre pour les visiteurs. Notre budget est donc réduit au strict minimum car il s’agit cette année d’investir pour attirer le maximum de personnes et pouvoir dès l’an prochain mettre sur pied un budget plus en rapport avec ce type d’évènement en espérant bien entendu faire rentrer quelques subsides dans la caisse de notre club.