Porte clés: maison alsacienne

Des membres de ma famille du Sud de la France sont venus passer quelques jours en Alsace. Ils ont logé dans un gîte typiquement alsacien. Totalement dépaysés, ils ont goûté au charme de cette belle maison, accueilli chaleureusement par des propriétaires adorables. C’est pourquoi je me suis lancé dans le projet de faire mon porte clé habituel avec comme illustration une photo de la maison. J’ai eu le plaisir d’offrir ce modeste cadeau en remerciement et je pense qu’ils ont apprécié.

Pochette Mustang

J’ai réalisé pour un heureux possesseur d’une Ford Mustang une pochette pour mettre les documents du véhicule. C’est la première fois que je réalise ce type de produit. Elle fait environ 25 x 22 x 3,5, le cuir  de la pochette est un cuir tannage végétal de 3 mm et un cuir de 1 mm pour les côtés. J’avais déjà réalisé un porte-clé avec le même motif.

 

Restauration d’une hotte de vendangeur

J’ai participé à la restauration d’une vieille hotte de vendangeur qui appartient à un camarade. Il s’agissait pour moi de refaire des bretelles et une petite plaque souvenir d’un de ses ancêtres. La hotte n’ayant plus qu’une fonction décorative, j’ai donc essayé de symboliser la vigne sur les bretelles. La plaque représente d’une part la très belle église d’Hunawihr (j’ai fait aussi un porte-clés) et d’autre part le nom de l’ancêtre en question. J’ai utilisé des tampons uniquement pour le mot « Hunawihr » et pour les dates.

Petits travaux de l’été

J’ai profité des jours de grosse chaleur pour réaliser quelques porte-clés et faire des « brouillons » à titre d’entrainement, le tout avec plus ou moins de réussite. Je ne suis pas encore satisfait et je vois les progrès que j’ai à réaliser.

J’ai fait un essai de plume avec un léger relief par découpage, une tête de sanglier (pas top!), et un dessin de grappes de raisin sur une bande de cuir de 4 cm c’est pour restaurer les bretelles d’une hotte à vendange. Et enfin des porte-clés.

Rénovation d’un Bowie.

J’ai rénové un couteau pour un ami. A l’origine c’était un Bowie de taille moyenne avec un étui qui avait bien vécu!! Le couteau avait une petite garde assez fine en laiton, et le manche était en plastique imitation bois de cerf!!

J’ai refait une garde un peu plus épaisse en laiton que j’ai guillochée. Le manche est en corne de buffle noire avec un intercalaire en fibre rouge.

L’étui est en cuir cousu sellier, il est en deux parties.

Encore un Bowie!!

J’ai assemblé cette lame  que j’ai moi-même guillochée avec une garde en laiton également guillochée.

Le manche est en bois de fer d’Arizona, un des rivets est un rivet mosaïque que j’ai fait moi-même.

L’étui en deux parties est en cuir tannage végétal 1er choix origine France  d’une épaisseur de 3 mm.Il est cousu main au point sellier.