25/03/20 COVID 19

C’est les pieds dans la merde que notre animal national le coq commence à brailler. Je me joins à la basse-cour!!!

Les tests: nous sommes 67 millions d’habitants, en faisant 500 000 tests par jour (quel pays en est capable? on va bientôt arriver à 29 000) il faut 4 mois pour tester la population française. En sachant que le lendemain du test on peux croiser un postillon mal intentionné et se retrouver COV+. C’est comme M. de la Palice qui 5 minutes avant sa mort était encore en vie!

Mais il faut quand même tester massivement mais avec des critères ciblés.

La désinfection des lieux publics: la désinfection de masse (lieux publics, pas celle qu’on doit faire dans son sas personnel à la maison) ne sert à rien, si le même postillon loupe sa cible il va finir par retomber et re-polluer illico. Il faut considérer qu’à l’extérieur tout est contaminé autrement les gens vont se relâcher. Quand je regarde mon caddie, même si on me dit qu’il a été désinfecté, c’est un ennemi potentiel. Donc méfiance. En fait ce qui n’est pas dans mon confinement: humain (même proche) ou objet est un « ennemi potentiel », un danger qui peut introduire l’ennemi dans la place.
Il faut un sas (garage, palier) et comme sur une chaîne de décontamination militaire passer de la zone « chaude » à la zone « froide ». Ainsi le lieu de confinement devient un refuge sûr.
Et vive le confinement!!

Lien vers le tableau

Tableau de suivi COVID19