Protège carnet N°2

J’ai réalisé ce protège carnet pour les noces de diamant de ma sœur et de mon beau-frère. Malheureusement pour cause de COVID 19, la petite fête de famille a été annulée. La pochette est réalisée avec du cuir tannage végétal repoussé et teinté, avec une doublure cuir, le tout est collé puis cousu main.

Vidéo protège carnet

25/04/20 COVID 19

Quelques mots sur le COVID.

On entend parler dans les médias d’un accroissement de la mortalité de 25%. Mais 25 % de quoi? Donc je suis allé à la source: le site de l’INSEE et là, j’ai mis le doigt dans un engrenage … Bref j’ai fait un peu de diarrhée cérébrale et j’ai pondu …. une authentique fake news!!! J’assume. Car mon truc est très compliqué et je ne suis pas sûr de mon résultat.

J’essaie d’expliquer mon calcul dans l’onglet INSEE.

L’INSSE donne les morts jour par jour de 2018, 2019, 2020 et ce jusqu’au 13 avril 2020 (pour des raisons de réception des données en provenance des mairies). J’ai d’un autre côté le nombre de morts jour par jour en hôpital et en EHPAD. J’ai fait la différence, il doit donc normalement me rester les décès « habituels » et les décès COVID hors service hospitalier (à domicile).

Pour faire plus simple j’ai fait une moyenne de 2018 et 2019 sur la même période que j’ai comparée à mon calcul. J’arrive à un résultat d’environ 2800 (disons 3000) décès supplémentaires pour cette période. Ces décès pourraient être imputés au COVID « à domicile ».

La courbe bleue présente des pics probablement en raison du décalage de transmission des données par l’ANS (week-end du 5 avril, transmission irrégulière des EHPAD).

On peut voir sur ce graphique qu’après le 5 avril 2020 le nombre de décès sans les morts en milieu hospitalier ou EHPAD est inférieur à la moyenne 2018-2019. Résultat du confinement? Incidence sur les décès par accident (route, travail, …??)

Lien vers les tableaux:

Tableau de suivi COVID19

 

Un petit mot sur le point de presse de Donald Trump (visible en live sur le site de la Maison Blanche): il y a tout d’abord l’acteur central: le président Trump, président du plus beau pays, du plus puissant, de ces habitants merveilleux, etc … Ce sont ces propos. Ensuite sa façon de parler, de répondre aux journalistes ou de parler de ces adversaires politiques qui chez nous ne passerait pas!!! Enfin comment un si grand pays peut-il avoir une salle de presse aussi minable? 40 places maxi, une petite estrade, des sièges éculés, un assistant qui tend de loin un micro directionnel aux journalistes lesquels sont couverts par le bruit des appareils photos (est-ce utile sur un numérique?). Et puis pour ce grand pays qui est arrivé à construire des villes immenses avec des rues qui se coupent à angle droit (pas comme chez nous!) comment peuvent-ils laisser un tel foutoir (escabeaux, bouteilles, papier scotché sur les sièges, etc …) aux yeux du monde entier???

Enfin, un peu de détente avec LE sujet de conversation du moment: le masque (pas celui de Zorro qui ne set à rien car même avec son masque je le reconnais à chaque fois!).

Les masques, il n’y en a pas assez c’est vrai. Mais c’est pareil ailleurs!!

Les masques chirurgicaux (vrais ou artisanaux) ils ne protègent pas le porteur mais empêchent celui-ci de diffuser le virus (donc le porter ne protège pas…. mais protège les autres). De plus quand je fais les courses ou que je regarde la télé la plupart des personnes le portent mal.

Les masques FFP2, miracle, réservé au personnel médical!!!! Mais problème le masque protège le porteur, mais l’air expiré passe à travers la soupape avec le virus!! ( donc le porter protège …. mais ne protège pas les autres!!).

Bref on est dans la m…. mais moi j’ai LA solution:

16/04/20 COVID 19

On peut s’étonner du nombre de morts pour tel ou tel pays, mais je pense que c’est plus « parlant » de citer le nombre de morts pour 100 000 habitants.

En effet il serait stupide de comparer le nombre de morts en Chine avec ceux de la principauté de Monaco!!!!

Le graphique ci-après représente un échantillon de pays européens ainsi que la Chine et les États-Unis.

A noter que dans cet échantillon de pays c’est la Belgique qui a le plus grand nombre de morts rapportés à sa population.

03/04/20 COVID 19

Ces jours ci la France était à 500 morts par jour à l’hôpital. Si ce chiffre ne parle pas, cela fait un mort toutes les 3 minutes à l’hôpital…

Sur les chaînes d’information en continue, les experts en santé, en économie, en etc… se succèdent (à quel tarif l’intervention?). Ils donnent leur avis (souvent brillants, et sincèrement la plupart méritent notre admiration), ils se contredisent parfois les uns les autres, ils se contredisent aussi eux-mêmes. Les polémistes, les YAKA, FALAIKON sont aussi de la partie, et eux qui sont responsables de rien ont toutes les solutions.

A croire que ce virus s’attaque aussi au cerveau, il nous fait douter des plus savants d’entre nous et aussi de nous-même. En « bon » ennemi il sait nous surprendre: comment se déplace-t-il (transmet)?  comment attaque-t-il? quels dégâts provoque-t-il? Il est plein de ressources, c’est ce qui en fait un ennemi redoutable (si tel n’était pas le cas, la planète ne serait pas sur le flanc).

Ce n’est pas le bruit qui fait la guerre, c’est la mort. André Malraux

Alors évitons de rajouter du bruit.

C’est certain, il faut noter ce qui se passe, analyser au fur et à mesure, adapter le plan de bataille mais il ne faut pas se tromper d’ennemi. La lutte fratricide sera pour plus tard.

Le chef c’est celui qui voit loin, le chef n’est pas la somme des compétences de ses subordonnés mais il s’appuie sur les compétences de chacun (c’est parfois ce qui m’inquiète, il y  a souvent 2 solutions: la bonne et celle de l’ENA…) pour prendre La décision qu’il devra assumer seul (d’où l’intérêt d’être bien entouré) .

 Dans la guerre, tout est simple, mais la chose la plus simple est difficile. (Clausewitz)

Quelques chiffres:

64 338 testés positifs représentent 0,1% de la population française (il faut ajouter à cela les malades non testés).

6 507 décès représentent 0,01% de la population française.

Lien vers le tableau de suivi:

Tableau de suivi COVID19

25/03/20 COVID 19

C’est les pieds dans la merde que notre animal national le coq commence à brailler. Je me joins à la basse-cour!!!

Les tests: nous sommes 67 millions d’habitants, en faisant 500 000 tests par jour (quel pays en est capable? on va bientôt arriver à 29 000) il faut 4 mois pour tester la population française. En sachant que le lendemain du test on peux croiser un postillon mal intentionné et se retrouver COV+. C’est comme M. de la Palice qui 5 minutes avant sa mort était encore en vie!

Mais il faut quand même tester massivement mais avec des critères ciblés.

La désinfection des lieux publics: la désinfection de masse (lieux publics, pas celle qu’on doit faire dans son sas personnel à la maison) ne sert à rien, si le même postillon loupe sa cible il va finir par retomber et re-polluer illico. Il faut considérer qu’à l’extérieur tout est contaminé autrement les gens vont se relâcher. Quand je regarde mon caddie, même si on me dit qu’il a été désinfecté, c’est un ennemi potentiel. Donc méfiance. En fait ce qui n’est pas dans mon confinement: humain (même proche) ou objet est un « ennemi potentiel », un danger qui peut introduire l’ennemi dans la place.
Il faut un sas (garage, palier) et comme sur une chaîne de décontamination militaire passer de la zone « chaude » à la zone « froide ». Ainsi le lieu de confinement devient un refuge sûr.
Et vive le confinement!!

Lien vers le tableau

Tableau de suivi COVID19

23/03/20 COVID 19

Polémique sur les masques: nous sommes tous coupables! Est-ce à l’État d’être le grand magasinier? Culturellement le port du masque n’est pas dans nos mœurs, mais ça va peut-être changer. Au cours d’une épidémie de grippe avez-vous vu un médecin se protéger? Moi non. Stocker des milliards de masques pour les jeter tous les 5 ans? Non, il faut comme en logistique de guerre mettre les approvisionnements au plus près (mais en quantité raisonnable pour qu’elle puisse être transportée par l’unité) puis organiser le flux des ravitaillements. Au niveau de chaque famille il faut avoir son « petit stock », sa trousse d’urgence sans tomber dans l’excès des survivalistes. Pour le personnel de santé avoir un stock de 150 masques (ce n’est qu’indicatif) qui permettrait de tenir 30 jours avec 5 masques par jour. Trois caisses de cinquante quel volume? On peut faire moins ou plus, à voir. Idem au niveau des hôpitaux, idem aux niveau de l’État. Ces masques (gants, blouses, etc …) il faut les faire « vivre » pour éviter qu’ils se périment, donc les utiliser! Prévoir un seuil minima à partir duquel il faudra recompléter son stock. En cas de crise planétaire, cela laissera un petit délai pour trouver des solutions.

Un lingot d’or n’étanchera pas la soif dans le désert! On peut mettre l’argent qu’on veut si l’outil industriel n’est pas en mesure de faire et bien il ne restera qu’à mettre le lingot d’or devant le nez pour voir s’il filtre bien!

Pour se détendre: à cause du confinement les français vont finir par manquer de préservatifs. Que fait l’État?

Polémique sur le traitement: un professeur préconise un traitement (son idée, il me semble c’est: tester, diagnostiquer, traiter). Il est vivement critiqué par ses confrères notamment sur sa méthode. En France, peu de test, beaucoup de confinement. Pour moi (qui ne suis rien mais qui aime jouer au Candide!), tous ces savants ils ont torts mais ils ont aussi chacun raison!! Pour gagner une guerre on n’utilise pas une seule arme, une seule tactique, le plan évolue et surtout on reste uni. Il faut tester (dépister) massivement (mais est-ce qu’on en a la capacité?), il faut se confiner, il faut traiter (parfois avec ce qu’on a). Il y a les règles du temps de paix et les règles du temps de guerre donc il faut adapter les procédures à l’urgence et formaliser ces règles du temps de guerre, on ne fait pas n’importe quoi non plus. Il y a urgence demain on devrait dépasser les mille morts.

L’état de guerre: oui nous sommes en guerre, une guerre planétaire (c’est pour ne pas dire mondiale!). Mais il ne faut pas se prendre pour Clémenceau car à ce moment là on est un peu en retard!

Les combattants de 1ère ligne sont les soignants, ce sont eux qui prennent les coups. Gloire à eux, ils sont admirables. Mais ils ne sont pas seuls, il faut y associer tous les rouages de la société qui font que la population reste debout. Cela va des forces de sécurité (eux aussi quels que soient les risques ils doivent rester à leur poste de combat), transporteurs, commerces alimentaires (sinon on sera mort de faim avant que le COVID nous atteigne), postiers, éboueurs, etc … Ils sont nombreux et désolé de ne pas  les citer tous. Eux aussi ils prennent des risques. Gloire à eux, ils sont admirables.

On peut voir dans des reportages (et on n’en manque pas!) le simple ouvrier dans son usine qui parle comme un soldat: le sens de la mission à accomplir, le sens du devoir. Ils participent tous à l’effort de guerre. Gloire à eux, ils sont admirables.

Il se dégage un certain sentiment de communion qui se traduit par des applaudissements le soir à 20h00. Ils font chauds au cœur pour ceux à qui ils sont destinés mais aussi en écoutant ces gens applaudir on peut espérer que cela ne s’arrête pas à ces quelques minutes et que cet élan se traduise par des actes et des comportements adaptés à la situation terrible que nous vivons. La planète n’est pas malade, juste les humains…

Lien vers le tableau de suivi:

Tableau de suivi COVID19

22/03/20 COVID 19

Voici mis en graphique mon tableau sur les décès, en bleu mon estimation, la courbe rouge le nombre de décès « officiels », fin mars si la courbe suit mon estimations il devrait y avoir plus de 3000 morts, actuellement il y a plus de décès réels que d’estimés:

Tableau décès COVID19+J’ai fait les mêmes estimations pour avril avec un nombre d’infectés à 15 % au lieu de 21 % de plus par jour, et un nombre de décès à 2 % du nombre d’infectés au lieu de 2,5 %. Fin avril ça fait peur aussi pour éviter tout problème avec les cardiaques et comme mes calculs reposent sur aucune base scientifique, je garde ça pour moi.

COVID19

Puisque tout le monde en parle je m’y mets aussi j’ai fait un petit tableau sur lequel je suis la progression de l’épidémie en France et en Italie. Ce tableau que j’ai commencé le 15 mars comprend 2 parties. La partie supérieure c’est mon estimation (je ne suis pas expert donc elle ne vaut rien) qui commence le 15 mars. Mes sources sont indiquées dans le tableau (Agence Nationale de Santé Publique, université John Hopkins – université privée située à Baltimore, USA). J’ai pris un taux  d’augmentation d’infectés de 23% qui correspond aux semaines précédentes, et un taux de mortalité de 2%.

La partie basse du tableau sont les chiffres « officiels » .

Quelques remarques personnelles:

Guérisons: elles ne sont plus comptabilisées

Taux d’infectés: il me semble que ce sont les détectés et non pas détectés+ cas probables.

Variation du taux d’infectés: pour la France depuis quelques jours il semble se stabiliser autour de 20%. Mais comme on ne teste pas tout le monde ce taux devrait baisser, seuil de capacité en test atteint???? dommage pour le calcul et le suivi.

Le taux de décès à l’air de croître de jour en jour. En Italie il atteint des records 8,30%. Pour moi c’est le signe de l’asphyxie du système hospitalier (un patient= 1 respirateur pour 4 semaines environ). Un scientifique américain a dit début février: « le COVID n’est pas dangereux (98% de guérison) mais il est tellement contagieux qu’il va imploser les services de secours ». Pour moi un pays mal équipé fait front 1 semaine, bien équipé 2 semaines et super bien équipé 3 semaines (interprétation simpliste de ma part).

Les masques: il n’en faut pas mais il en faut… c’est vrai il en manque.

Nous ne sommes pas un pays asiatique où le port du masque est quasi normal donc ils n’ont pas été surpris. En France, sur le chantier à côté de chez moi j’ai constaté que le port du casque n’était pas toujours respecté (comme le téléphone au volant partout ailleurs, la ceinture ou la limitation de vitesse). Donc le français il s’en fout sauf quand il risque sa vie (« la peur est le début de la sagesse »). Nous n’avons pas,  à mon avis,  la capacité industrielle et la matière première pour produire 20 millions de masques par jour. Solution possible pour la prochaine « guerre » faire comme les gilets jaunes (pas ceux qui prennent des coups de matraques mais ceux qui sont dans la boîte à gants): avoir à la maison une réserve (trousse d’urgence) d’un certain nombre de masques par personnes (ça servirait pour la grippe, la gastro, etc…), chaque profession libérale de santé, organismes divers devra avoir une réserve de « X » jours. L’état également. Maintenant que se trimballer avec un masque ne vous fait plus passer pour un zombie on pourra faire vivre le stock pour ne pas qu’il se périme.

Mais soyons optimiste, et attendons quelques jours le résultat du confinement, je pense que le taux d’infectés devrait diminuer mais pas le taux de décès, du moins pas tout de suite.

Pour conclure ce noir tableau, un brin de détente:

Les hommes toussent la planète respire (et plus sérieusement si le COVID tue, il y aura moins de morts sur les routes. Une étude dit qu’il y aura 70 000 morts de moins en raison de la réduction de la pollution alors …)

Il vaut mieux être un confiné qu’un con fini quoique les 2 ne sont pas incompatibles. D’ailleurs je me pose la question pour moi à la lecture de ce que je viens d’écrire.

Maintenant si vous allez à la banque et que vous ne portez pas de masque sur le visage ils lèvent les bras! C’est un comble!!

CONFINEZ VOUS.

Un appartement exiguë est toujours moins confiné qu’un cercueil…

Tableau de suivi COVID19

Damas 2019

Je viens de terminer l’assemblage de 2 lames damas réalisées par un coutelier russe. Je les ai achetées dans un salon du couteau directement à l’artisan russe (avec l’aide d’un interprète!!).

Le plus grand mesure (longueur lame\totale) 12 cm/25 cm pour une largeur de 3 cm et une épaisseur de 0.4 cm. Le manche (montage plate semelle) est en palissandre du Honduras avec des rivets mosaïques et un intercalaire rouge. L’étui est en cuir tannage végétal 1er choix cousu main au point sellier.

Le plus petit mesure (longueur lame\totale) 10 cm/22 cm pour une largeur de 2.5 cm et une épaisseur de 0.4 cm. C’est le même montage et le même type d’étui que l’autre mais le manche est en ébène royal.