Dimanche 19 décembre 1915

Ma chère Jeanne.

J’ai reçu ce matin avec ton assez longue lettre celle de Marcelle C….. Très bien enchanté d’apprendre de si bonnes nouvelles. Si elle devait se marier en même temps que Laurent si la partie est remise à une date antérieure, si elle est malade en ce moment, je me demande bien qu’est ce qu’elle peut avoir. Chagrinée peut-être.

Je croyais Laurencie à Canet en ce moment, mais je vois à présent qu’elle restera à Marignanne encore quelques jours, n’est-ce pas mon lieutenant ?

Avant de décacheter la lettre je la tournais et la retournais déjà surpris afin de découvrir cette énigme. Mais le doute eut vite disparu et je me fus vite aperçu que ce n’était ni plus ni moins qu’une bonne blague de ma chère et tendre. Tu vois par conséquent qu’il est inutile de chercher à me faire marcher, tu sais bien que je connais trop ton écriture ; et depuis le temps ce serait malheureux s’il n’en était pas ainsi.

Alors me dis-tu Laurent a été enterré jusqu’aux épaules par suite de l’explosion d’une marmite qui a éclaté à 2 m de lui. Il m’aurait fallu le voir pour croire ce qu’il dit tant cela me paraît louche. J’en vois ici des trous de marmite et je sais très bien que lorsqu’on est à découvert et à deux mètres de l’éclatement on ne peut pas être enterré, mais bien réduit en bouillie (NB: Pourtant à Verdun le monument de la tranchée des baïonnettes relate l’histoire contestée de ces soldats morts debout enterrés vivants. Cependant des faits analogues ont été rapportés. ) .

Pour être enterré il faut être dans une tranchée que l’obus bouleversera ou bien encore dans une tranchée que les boches auront minée (NB: Les sapeurs creusaient des tunnels jusqu’aux tranchées ennemies et faisaient sauter une grosse quantité d’explosif à hauteur des cagnas si possible. Il y avait parfois plusieurs centaines de morts d’un coup. Certains sont visibles aux EPARGES à proximité de VERDUN.) . Enfin je peux me tromper.

Tout aujourd’hui boches et français en ont tiré des obus en quantité mais pour le nombre c’est encore nous qui avons le record. A chaque coup de 77 il est répondu par au moins 2 coups de 75.

Parlons plus de la guerre car je n’en ai pas le droit.

Toujours en bonne santé et pense venir bientôt en permission pour 6 jours dans 4 ou 5 mois pas plus.

Je crois que si tu ne ménages pas le papier à lettre j’en fait bien de même et que je t’en raconte pas mal de nouvelles.

A demain d’autres petits détails. Bonjour à Maman et Paulette et pour toi un million de baisers.

Albin REVEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *