Mardi 14 août 1917

Ma chère Jane.

J’apprends à l’instant que nos lettres ne partent pas depuis quelques jours elles n’arrivaient pas non plus régulièrement.

Aussi je profite d’une occasion pour pas vous laisser sans nouvelles. Un heureux qui est relevé de chez nous pour aller dans les mines me prendra cette lettre qu’il fera partir de Paris.

Dans quelques jours ça va commencer terrible.

Toujours en bonne santé, dis le à JULIE S.T.P..

L’attaque va bientôt commencer. Il nous tarde beaucoup à tous que cette mauvaise période soit passée. Je suis dans le bois d’AVOCOURT tout près de la COTE 304 (NB: Offensive dans le secteur du MORT-HOMME (ouest de VERDUN) qui a commencé en juin 17, l’attaque aura lieu le 24 août après une préparation d’artillerie, le bois d’AVOCOURT sera un enjeu important. Les gaz seront employés.). Il y a de quoi se demander comment on est toujours vivant.

Continue à m’écrire souvent.

Recevez toutes mes meilleures amitiés. Garde pour toi ma chère Janette les meilleurs baisers de ton Albin qui t’aime.

A. REVEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *