Samedi 18 août 1917

Ma chère Jane.

Hier au moment que j’allais t’écrire j’ai eu des visites : GALABRUN de TRESSAN et un de nos anciens domestiques, ce qui fait que mes lettres ont été vite faites. Le secteur est devenu plus mauvais, ça tapait moins fort à notre arrivée. Un de mes camarades, un brigadier a été tué hier. Nous ne restons plus que 5 à la batterie, aussi nous nous appuyons quelques bonnes nuits de travail.

Toujours en parfaite santé. Aurai-je une lettre demain? Il le faudrait. Qu’y a-t-il de nouveau à CANET. Louis B…….. est-il plus gentil à présent? Je ne lui ai pas écrit depuis longtemps. Pourquoi ne me racontes-tu pas son dernier exploit?

Bon à toute la famille.

Je t’embrasse bien fort.

Albin REVEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *