Lettre du général Férrié

Mon cher Fulcrand

Je vous remercie très vivement de vos aimables félicitations. Je conserve de vous un excellent souvenir et je souhaite que vous puissiez revenir dans la T.M. (NB: télégraphie militaire)

Les expériences dont vous me parlez ont été le début de toute la TSF française et je me les rappelle avec plaisir.

Cordiale poignée de main.

lettre du général Férrié

 

Cette lettre a été probablement écrite en réponse à une lettre de félicitations pour la remise du prix Osiris (prix de l’institut) au général Ferrié début juillet 1921.

Qui était le général Ferrié?

Gustave Ferrié (19 novembre 1868 – 22 février 1932) est un général et savant français, pionnier de la radiodiffusion. Il perfectionna la télégraphie sans fil (TSF) notamment en installant une antenne au sommet de la Tour Eiffel.

Gustave est né à Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie d’un père ingénieur dans le chemin de fer. Il fit des études à Draguignan pendant deux ans (1882-1884) et fut reçu au baccalauréat en 1884, après avoir redoublé l’année de mathématiques élémentaires et reçu le prix Claude Gay. Admis à l’École polytechnique (promotion X1887), il devient ingénieur des Transmissions radiophoniques.

Pendant la Première Guerre mondiale, il développa la radio-télégraphie et fut l’un des artisans de la victoire de 1918. Il entra à l’Académie des sciences en 1922.

En hommage de ses inventions en radiodiffusion, un prix « Général Ferrié » est remis à un chercheur dans le domaine des télécommunications.

Le 16 février 1932, il meurt à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris. Il a été élevé au rang de Grand Croix de la Légion d’honneur.

Source: Wikipedia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *